Noël @ Tiffany’s : L’indémodable cadeau

Parce qu’on ne va pas chez le bijoutier Tiffany’s comme on va à la Fnac, lorsque Stylistic.fr a été convié pour un « Breakfast @ Tiffany’s« , place Vendôme, autant vous dire qu’on n’a pas hésité.

Petit rappel de l’histoire de la marque, surnommée « le roi du diamant » : en 1837 avec pour seul pécule 1000 dollars empruntés par Charles Lewis Tiffany et John Young, la boutique du 259 Broadway à New York plutôt spécialisé dans des articles de papeterie de luxe essentiellement en argent (poteries, écritoires et éventails) ouvre ses portes. En 1848, la griffe s’oriente vers la conception de bijoux en or et devient assez rapidement le spécialiste en la matière. Présent dans quasi toutes les foires et expositions internationales dont les fameuses expositions universelles de Paris, Tyffany se fait remarquée.

Cinq ans après le décès de son père, en 1907, Louis Comfort Tiffany, talentueux artiste verrier spécialisé dans la décoration d’intérieur et dans le vitrail devient le Directeur Artistique de Tiffany et propose un style inspiré de celui de Lalique.

Depuis l’année 1956, la Maison s’ouvre aux artistes et fait appel aux plus grands designers comme Jean Schlumberger, Elsa Peretti, Paloma Picasso, Franck O. Gehry ou encore Camille de Tallec.

Nous avions donc rendez-vous rue de la Paix en ce petit matin du mois de décembre pour découvrir, une tasse de café à la main, les petites merveilles, et les grandes aussi, de Tiffany’s.  Fan incontestée de Holly Golighty, le personnage d’Audrey Hepburn dans le film de 1961 qui immortalisa Tiffany’s and Co sur la célèbre 5th Avenue de New York, je me sentais comme une princesse indécise devant tant de choix.

Pour ces fêtes de fin d’année, pensez Tiffany’s donc. Car en dehors des grosses pièces très lourdes, très brillantes et très chères, vous y trouverez des pendentifs style « Sex and the City » très glamour, des charmes rigolos et sexy très « charmants », des bagues en or rose ou blanc très sensuelles et même de quoi gâter votre homme avec des boutons de manchettes très stylés ou des accessoires très chic et très masculins. Le tout pour des sommes très légères – comptez entre 75 € et 250 € pour des charmes ou des pendentifs.

Découvrez la dernière campagne publicité de noël avec Lætitia Casta

Tiffany’s and Co Paris

5 rue de la Paix

Paris 8è

Inscrivez-vous!

* = Champ requis

Un avis ? Dites-nous tout !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*