6 chanteuses qui assument leurs rondeurs

chanteuses rondes

Beth Ditto, Adèle, Christina Aguilera, Miss Platnum, Juliette Katz et Amel Bent sont des poids lourds de la chanson. Plantureuses mais bien loin d’être des plantes, assumant joyeusement leurs formes, elles prennent le pouvoir, celui d’être elles-mêmes ! Ainsi, loin de correspondre aux canons iconiques de stars de la musique, elles ont compris qu’assumer pleinement leurs corps est une force.

Beth Ditto, diva hors-normes

La chanteuse a toujours clamé être fière et décomplexée  face à son corps : «J’ai toujours été une personne bruyante et sûre de moi à en devenir ridicule ! Je m’aime, j’aime les autres, je m’accepte et je ne veux pas d’un autre corps». Elle adore la mode et joue avec tous les styles (sexy et glamour, trash), elle est devenue une véritable icône Fashion. La demoiselle ne cache d’ailleurs pas plus ses formes que son amour pour les tenues ultra-moulantes et provocantes. Multipliant les déclarations publiques sur son physique, l’excentrique a réconcilié avec elles-mêmes les femmes se sentant en surpoids grâce à sa confiance en elle et sa détermination. Forte-ment engagée, elle revendique le droit de vivre comme on est. Elle a posé nue en UNE de plusieurs magazines et même sur un t-shirt Marc by Marc Jacobs.  Elle a refusé les contrats des marques ne vendant pas de vêtements dans sa taille et a conçu avec la marque Evans une collection destinée aux rondes, allant de la taille 42 à 60. Beau pied de nez à tous les chantres de la minceur, elle a défilé pour Jean-Paul Gaultier !

La belle Adèle

La chanteuse britannique s’amuse de son poids et n’a aucune honte à parler de ses rondeurs. Au cours d’une interview pour la chaîne NBC, Adèle a confié que pour poser devant les photographes aux Grammy Awards, elle a été contrainte de porter quatre gaines ! «J’en ai quand même enlevé deux pour chanter», expliqua-t-elle en riant.

En 2008, celle qui émeut avec son premier tube « Hometown » est déjà très à l’aise avec ses formes et devient la voix des filles rondes. Avec son style rétro, Adèle sait parfaitement se mettre en valeur. Elle fait la même la couverture de Elle UK. Même si en 2012, elle arbore quelques kilos de moins, elle ne cherche toujours pas à entrer dans la norme, n’en déplaise à Karl Lagerfeld qui la trouve « trop grosse ». Elle lui répond : « je n’ai jamais voulu ressembler aux mannequins en couverture des magazines. Je représente la majorité des femmes et j’en suis très fière. Je perdrais éventuellement du poids, si j’étais actrice, si j’avais un jour à jouer le rôle d’une femme qui fait 40 kg de moins, mais mon poids n’a rien à voir avec ma carrière !»

La nouvelle Christina Aguilera

Le 18 septembre, la blonde affirmait être ravie d’avoir pris du poids, des fesses et des seins : « ronde, sexy, voluptueuse, avec des formes, appétissante, opulente ». Elle a également révélé avoir envoyé promener son label qui la mettait en garde sur son image en leur expliquant que c’était comme ça et pas autrement ! Ne se prenant plus la tête avec sa silhouette, Christina Aguilera s’éclate avec des tenues de plus en plus sexy.

Son attitude a tapé dans l’œil de Whitney Thompson, première mannequin grande taille à avoir remporté America Next Top Model. Celle-ci lui a ainsi fait l’alléchante proposition de devenir l’égérie de son site de rencontres pour amateurs de femmes rondes : The big and the beautiful. Si elle accepte, Christina recevrait la somme rondelette de 3 millions de dollars, soit 2,3 millions d’euros !

Miss Platnum, une gourmande à croquer

Roumaine installée à Berlin, cette miss au look de pin-up chante haut et fort le plaisir d’avoir des formes. Dans son premier tube « Give Me The Food », elle s’insurge contre le diktat de la minceur et clame haut et forte(e) son amour pour la nourriture. Ses paroles ont un tel impact pour celles qui se reconnaissent en elle qu’on peut les trouver sur certains forums ou blogs dédiés aux rondes. Elle va même jusqu’à se comparer à un gâteau que l’on peut déguster. Gai et coloré, le clip met en valeur de voluptueuses filles jolies et pétillantes. Son message est simple : « Et les filles, n’oubliez pas d’aimer manger, peu importe ce à quoi les magazines de mode ou les vidéos de musique vous disent de ressembler, soyez vous-mêmes car vous êtes belles telles que vous êtes ! Croyez-moi ! »

Clip « Give Me The Food » http://www.youtube.com/watch?v=hqkOnoLe70k

Juliette Katz, fière de sa taille 48

A seulement vingt-trois ans, tout va très bien pour cette chanteuse blonde, contrairement au titre de son album « Tout va de travers ».

Totalement décomplexée, elle affirme : «Je suis une shopping addict et je n’ai jamais de mal à trouver mon bonheur… malheureusement pour mon portefeuille ! Ado, je mettais des vêtements larges pour cacher mes formes. En grandissant, j’ai appris à m’habiller pour me plaire. Si l’envie me prend, je n’ai pas de mal à faire un régime mais je pense qu’être ronde est ma vraie nature. Bien sûr, comme toutes les filles, il m’arrive de détester mon corps, ce n’est pas une question de poids mais de confiance ne soi. Pour les fringues, je n’ai pas vraiment de règles, je fais tout au feeling. »

Son physique de ronde lui permet même de devenir mannequin et être l’un des modèles les plus côtés de la catégorie. Le mot de la faim pour elle ? «Je compte bien continuer à être moi !»

Amel Bent, bien dans sa peau, bien dans sa tête

Au moment de La Nouvelle Star, Amel s’est sentie reconnue pour sa voix et ses compétences artistiques. Son corps passait au second plan et le public applaudissait la chanteuse. Les femmes se reconnaissaient en elle « une femme pas formatée, qui ne correspond pas aux canons de beauté des couturiers ». Son premier single « Ma Philosophie » s’adresse alors à elles pour leur dire de s’accepter telles qu’elles sont. Elle chante donc « Moi, j’ai des formes, des rondeurs, ça sert à réchauffer les cœurs ».

Celle qui n’est « pas un cintre » clame « le corps impose sa tendance. Y’a la mode et TA mode. C’est la mode qui doit faire un pas vers toi, pas l’inverse ! ».

Nouvellement image de Weight Watchers, Amel a trouvé une nouvelle hygiène de vie. Des kilos en moins certes mais «sans régime et frustration». Pas question de devenir filiforme, « je suis contre la maigreur, je tiens à mes rondeurs. Je veux juste perdre le surplus et arrêter de faire le yo-yo entre les périodes de tournée où je me nourris du bonheur d’être sur scène et le retour à la vie normale où je peux prendre entre 8 et 12 kilos, voire davantage…».  Le vrai secret selon elle, « c’est simplement de s’aimer ».

Le glamour en forme(s)

Surprises de taille que sont ces chanteuses au succès oversize. Sublimant leurs rondeurs dans des looks très sexy et faisant fi des conventions et sans concessions, par leurs attitudes, elles décomplexent. Elles font courber la dictature de la minceur du showbiz et personne ne pourra les faire changer d’avis. Pas même Karl Lagerfeld ! On a envie de chanter avec elles « Big Girs, You Are Beautiful ! »

Inscrivez-vous à la newsletter

 

Inscrivez-vous!

* = Champ requis

Un avis ? Dites-nous tout !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*