Expo Salvador Dali au Centre Pompidou !

 

Avons-nous besoin de présenter l’extravagant peintre surréaliste Salvador Dali ? Plus de trente ans après l’énorme succès jamais égalé d’une première rétrospective en 1979-1980, l’homme aux moustaches est de nouveau à l’affiche d’une grande exposition organisée par le Centre George Pompidou de Paris.

L’occasion de (re)découvrir cet homme aux multiples facettes, tant controversé. Ce personnage complexe et « touche-à-tout » nous livre ses peurs, ses attentes. Spectateur de son époque, Dali fait partie de ceux qui ont bousculé la société et son regard.

La mort, le temps, l’amour, le sexe, sont des thèmes abordés de manière plus ou moins crue et qui se retrouvent tout au long des œuvres du surréaliste. Élément phare de ce mouvement artistique révolutionnaire, Dali est aussi un homme très controversé : très prétentieux, il aime l’argent (on le surnomma « Avida Dollar’) et prend des positions politiques provocatrices.

Deux cents œuvres composées de dessins, peintures, sculptures, sont présentées lors d’un parcours chronologique et thématique : le dialogue entre l’œil et le cerveau du peintre et du spectateur ; Dali, pionner de la performance, auteur d’œuvres éphémères, manipulateur des médias considérant l’art comme un outil de communication ; l’interrogation de la personne de l’artiste face à la tradition.

Dans cette exposition, certaines œuvres clés y sont présentes, notamment La Persistance de la Mémoire (montres molles) en 1931, Le Grand Masturbateur en 1929, Le Spectre du Sex Appeal en 1934 ou encore l’Enigme sans fin en 1938.

On pourra aussi y découvrir des centaines d’œuvres sur papier, des objets, des projets pour le théâtre ou le cinéma, des films, des photographies et des extraits d’émissions de télévision qui rendent compte de l’incroyable activité de « l’homme de spectacle » qu’est aussi Dali.

Une rétrospective aussi importante et variée que la multitude d’œuvres que le surréaliste a créé le long de sa vie.

 

Inscrivez-vous!

* = Champ requis

Un avis ? Dites-nous tout !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.