Une pénurie mondiale de vin d’ici quelques années

vin

Serait-il possible qu’une pénurie mondiale de vin pointe le bout de son nez d’ici quelques années ? Oui. Selon une étude de la banque américaine Morgan Stanley, il se pourrait que nos breuvages vinicoles se fassent très rares et donc très chers.

Tout ce qui est rare est cher. Cette phrase n’a jamais eu plus de sens qu’aujourd’hui. Selon la banque américaine Morgan Stanley, la planète pourrait bien connaitre une pénurie de vin d’ici quelques années car la demande mondiale croît quand l’offre décline. Et si le marché du vin affichait « un excès de 600 millions de caisses de bouteilles », explique Morgan Stanley, il n’en était déjà plus rien en 2012 puisque l’offre était tombée à 1 million de bouteilles, son plus bas niveau depuis 40 ans.

La menace qui pèse aujourd’hui sur le marché du vin s’explique par la nouvelle consommation de certains pays émergents comme la Russie ou la Chine devenus friands du Bordeaux notamment. « La demande de vin a dépassé l’offre de 300 millions de caisses l’an dernier » souligne l’étude rajoutant « qu’à court terme, les stocks vont diminuer car la consommation sera dominée par les millésimes des années passées ». Et quand ce sera au tour de la production de 2012 d’être consommée, « nous nous attendons à une pénurie avec un bond de la demande et des prix à l’exportation. »

Et le plus inquiétant, c’est que l’Europe (et donc la France) serait la première victime de cette pénurie puisque nous sommes certes producteurs mais aussi consommateurs. L’étude révèle également que si l’Hexagone  est le plus gros buveur de vin au monde, il est suivi de très près par les Etats-Unis qui « tire aujourd’hui, avec la Chine, la croissance de la consommation mondiale ».

Mesdames, un conseil, remplissez vite la cave. Un bon camembert sans un verre de rouge, c’est tellement déprimant…

Inscrivez-vous!

* = Champ requis

Un avis ? Dites-nous tout !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.