Sodas : trop en boire serait dangereux pour le cerveau

sodas

Les sodas ne sont pas bons pour notre ligne. Et comme si cela ne suffisait pas, une étude australienne a démontré qu’ils seraient également dangereux pour notre cerveau. Coca-Cola, Orangina ou encore Sprite, les boissons sucrées sont donc à éviter, la preuve.

Avis aux grands buveurs de sodas, il est temps de mettre le hola sur votre consommation si vous ne voulez pas rencontrer de gros problèmes de santé. Car en plus de favoriser les crises cardiaques, le diabète, la prise de poids, la fragilité des os, le cancer du pancréas, celui de la prostate et la faiblesse musculaire, les boissons sucrées seraient également dangereuses pour le cerveau.

C’est une étude menée par l’Université Macquarie à Sydney qui a révélé cet inquiétant résultat. La consommation de sodas sur du long terme aurait un effet néfaste sur le cerveau puisqu’elle provoquerait l’altération de centaines de protéines présentes dans celui-ci, en plus de mener à l’hyperactivité. Et cette nouvelle n’est pas à prendre au second degré puisque les chercheurs à l’origine de cette étude ont également observé que les modifications cérébrales causées par les sodas seraient identiques à celles constatées chez les personnes atteintes de cancer et de la maladie d’Alzheimer.

Et si les scientifiques reconnaissent que « ces boissons représentent une proportion importante de l’apport calorique quotidien de beaucoup d’adultes », ils insistent surtout sur le fait qu’« elles provoquent des changements durables du comportement et un changement profond dans la chimie du cerveau. » C‘est alors que le meilleur des conseils se révèle être toujours le même :  « Si vous avez soif, buvez de l’eau. »

Vous savez désormais ce qu’il vous reste à faire…

Credits photo : fashionzandtrendz

Inscrivez-vous!

* = Champ requis

Un avis ? Dites-nous tout !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.