Un alcool qui nous évite la gueule de bois du lendemain

gueule de bois

Le lendemain de grosses soirées est souvent assassin : estomac en vrac, mal de crâne et corps lourd nous rappellent le nombre de verres avalés la veille. Mais bientôt, fini l’effet gueule de bois grâce à un scientifique britannique ayant inventé un substitut à l’alcool. Plus d’infos.

Boire de l’alcool sans subir ses effets le lendemain, voici la promesse de David Nutt. En effet, ce professeur britannique de neuro-psychopharmacologie vient tout juste d’annoncer sa dernière invention : un substitut à l’alcool qui reproduirait les effets de l’ivresse sans endommager le foie, l’estomac et le coeur. Sans danger pour la santé, cet ersatz produit à partir de médicaments serait donc la clé pour éviter toute dépendance ou gueule de bois liées à l’alcool.

Et le principe est franchement tentant : le faux alcool agit directement sur les neurotransmetteurs à l’origine de la sensation d’ivresse. Une fois la soirée finie, il suffit d’avaler une pilule faisant disparaitre ces effets sur le cerveau. En gros, on choisit quand être alcoolisé et quand ne plus l’être. Et afin de prouver l’efficacité de son invention, le professeur David Nutt l’a testé et raconte son expérience au site The Guardian : « Je me suis senti détendu et dans une ivresse cotonneuse pendant environ une heure. Quelques minutes après, je donnais une conférence sans aucun problème. »

Seul problème pour le moment, David Nutt n’a trouvé aucun investisseur. Une fois la question du financement réglée, ce qui n’a pas l’air d’inquiéter beaucoup le professeur, son invention pourrait être commercialisé dans les deux prochaines années. Le but ? Réduire le nombre de décès liés à l’alcool. Nous, on valide !

Inscrivez-vous!

* = Champ requis

Un avis ? Dites-nous tout !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.