Auren : 11 choses à savoir sur la chanteuse

Auren chanteuse

Auren, est une jeune chanteuse de 30 ans qui commence à faire pas mal de bruit sur la scène musicale française. Originaire de Lyon, cette artiste pleine de pep’s nous raconte son parcours, ses coups de gueule et ses bons plans mais nous présente surtout son nouvel album, « J’ose ».

1. Retour sur son premier album

Auren, qui s’appelle en réalité Aurélie, a sorti son premier album en 2009. Entièrement autoproduit, il s’écoulera à 5000 exemplaires. « Il n’est pas très connu mais m’a permis de faire mes premières armes sur scène. Il était une sorte de carte de visite, j’avais besoin de passer par cette étape-là. En plus, il est composé de chansons que j’ai écrites à l’adolescence, il fallait que je les encre sur un support ». Grâce à ce premier album, Auren participe aux rencontres d’Astaffort et commence à enchaîner des premières parties : Francis Cabrel, Chris Isaak, ou encore Grégoire. « C’était le but de cet album, de développer la scène et puis de me construire en tant qu’artiste » nous raconte-t-elle.

2. « J’ose », un album à message

« J’ai eu besoin d’une dizaine d’années pour me connaître artistiquement, pour définir vraiment ce que je voulais défendre et dire ». Aujourd’hui, Auren veut défendre le rôle de la femme dans l’art et dans le couple. Son nouvel album « J’ose » est donc un album féminin dans lequel elle veut « défendre l’amour et de pas être cataloguée ». Comme son nom l’indique, le nouvel opus de l’artiste est varié, contrasté et traduit la tranche de vie dans laquelle se situe Auren, en tant que femme et artiste. Pour elle, « J’ose, c’est oser déplaire, dire non, s’affranchir du regard des autres, se faire confiance ». Elle signe alors la plupart des textes de son album et surtout une musique, destinée à sa grand-mère.

3. Son titre « Frida », en hommage à Frida Kahlo

« C’est quelqu’un qui a marqué les femmes de ma famille. Tous ses combats de santé, d’amour, de femme, je la trouve impressionnante, c’est un modèle de puissance féminine, une icône de mode. Et cet amour inconditionnel pour Diego Rivera, c’était magique. Elle n’avait besoin de rien et de personne à part lui ». Et pour bien résumer l’admiration que lui porte Auren, c’est un des titres de son album qu’elle lui a offert. Mais pas question de clore le chapitre Frida Kahlo sans évoquer la citation de l’artiste qu’Auren adore et qu’elle cherche d’ailleurs sur internet histoire de ne rien déformer. Et la surprise est plutôt jolie : « J’ai n’ai pas besoin de mes pieds puisque j’ai des ailes pour voler. »

4. Ses références musicales

Auren aime la variété française. « Mes parents écoutaient ça. Souchon, Cabrel, Berger, Aznavour… Et puis en grandissant tes influences musicales changent ». Aujourd’hui, la jeune femme écoute beaucoup de folk, de Johnny Cash à Calexico en passant par Rodriguez. Elle ne délaisse pas pour autant son pays puisqu’elle est également accro à  Alex Beaupain (dont elle fera d’ailleurs la première partie quelques jours plus tard), Albin de la Simone et  Agnes Obel. Et au cas où il passerait par là, Aurel nous confie rêver d’un duo avec le chanteur du groupe américain Calexico. Message transmis.

5. Son parcours

Auren ne fait pas les choses à moitié puisqu’elle s’attaquait, étudiante, à HEC. « J’écoutais toujours de la musique, soit dans mes écouteurs, soit à la maison. En prépa, j’ai commencé à découvrir les vertus du chant et ce que chanter mes propres mots me procurait dans le corps ». Auren a ensuite gouté à la scène et assurait des concerts dans des bars et restaurants. « Michael Jones m’a offert ses premières parties au piano/voix. Je n’arrivais plus a travailler ma musique et mon boulot donc j’ai fait un choix ».

6. Elle écoute des chansons tristes 

Moi, c’est comme ça : quand je sens que je ne suis pas dans mon assiette, j’écoute le titre « Fix You », de Coldplay, une chanson triste histoire de me mettre un bon petit coup ». Et pour se donner la patate, Auren mise tout sur « Perdre et gagne » d’Oxmo Puccino.

7. Une Lyonnaise qui nous livre ses bonnes adresses

A Lyon, impossible de passer à côté du quartier de la Croix Rousse qui regorge de friperies. Et ensuite, histoire de se remplir l’estomac, direction le 6ème pour manger chez Terra, un Japonais qui propose de « la vraie cuisine traditionnelle ». Et puis, quand le portefeuille le permt, Auren aime bien « As it is », un magasin de grandes marques. Elle nous parle aussi des robes d’Antoinette, une jeune marque au look un brin vintage. Concernant la capitale, il faut allé au resto, « Les Bochoirs », dans le 12eme, « C’est vraiment bon, j’adore cet endroit. En plus, Ils viennent d’ouvrir en face à bar à vins et tapas, « Le siffleur de ballon ». C’est une super adresse. »

8. Son style vestimentaire

« J’aime bien le look sport chic féminin, un jean des boots et un joli haut, une robe avec une bonne paire de boots et une petite veste en cuir. J’ai une copine, Inedith qui me fait des bijoux aussi. » Concernant ses looks de scène, c’est elle qui les choisit. Elle mise la plupart du temps sur des robes puisqu’elle est trop « frileuse » pour en porter la journée ! Et comme tout artiste, Auren a son petit rituel à elle avant d’affronter son public : « j’aime bien avoir un bon verre de vin et rester 5 minutes seule dans la loge pour visualiser mon entrée sur scène. Avant de faire le grand saut, je passe aussi un moment avec mes musiciens. »

9. Dans son dressing…

« J’ai des jeans, une paire de bottes à talons un peu chic, une paire de Doc Marten’s, pour quand il fait bien froid, que je porte avec des grosses chaussettes, des foulards bien épais. Je suis très attachée à mes sacs, j’en ai plein mais j’aime surtout mes 4 sacs Zadig & Voltaire que j’ai depuis 10 ans. Je suis tres soigneuse donc je garde mes vêtements très longtemps, je porte les mêmes jeans que quand j’avais 20 ans. Mais la chose à laquelle je tiens vraiment, c’est ma médaille. Une colombe de la paix et une clé de sol sont gravées dessus. C’est mes parents qui me l’ont offerte. Je n’ai besoin de rien sauf elle, sans oublier mes guitares et mon piano ! »

10. Ses conseils

« Je prends soin de moi mais je ne suis pas une obsessionnelle. Plus tu te frustres plus tu grossis de toute façon. Je n’aime pas manger n’importe quoi mais je n’hésite pas à me faire plaisir. Il faut s’accepter, se regarder sans jugement, être bienveillant avec soi-même et surtout avoir un bon jean qui nous met en valeur pour être à l’aise quand on doute de soi ! »

11. Son rituel beauté matin

« Je me lave le visage avec de l’eau micellaire de chez Nuxe, j’applique une crème hydratante sur mon visage, de la poudre, du blush, du crayon noir en haut et en bas de l’oeil et du mascara. Je ne peux pas sortir de chez moi sans maquillage sauf pour aller faire du sport. J’ai besoin de me mettre quelque chose sur la peau pour m’aider à avoir bonne mine. Par contre, je mets rarement du rouge à lèvres. Chacune son truc ! »

Auren sera en concert le 16 décembre prochain au Divan du Monde.

Plus d’infos et toutes ses dates de concerts sur auren.fr

 

Inscrivez-vous!

* = Champ requis

Un avis ? Dites-nous tout !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.