Brooklynisation : les hipsters envahissent Paris

Brooklynisation mode paris

Selon la photographe new-yorakise Eugena Ossi, Paris serait en train de devenir… Brooklyn. Plus précisément, l’Américaine parle de « Brooklynisation » de la capitale … Pourquoi ? Explications.

Paris est-elle le nouveau Brooklyn ? Alors que le quartier new-yorkais est connu depuis plusieurs années pour être le berceau des hipsters du monde entier, il semblerait que la capitale française suive ce modèle, selon Eugena Ossi, photographe new-yorkaise expatriée en France. En effet de plus en plus, les hipsters envahissent les quartiers branchés de Paris, en témoigne les clichés réalisés par la photographe dans le Xème arrondissement (vers le canal Saint-Martin et la gare de l’Est), et compilés dans un essai relayé par First We Feast. Eugena Ossi parle même de “brooklynisation” de la capitale.

brooklynisation paris Eugena Rossi

Ainsi elle s’appuie sur trois éléments, à savoir tout d’abord la multiplication de coffee bars de qualité : « Malgré la réputation de la ville pour la culture des cafés, la boisson elle-même était négligée. Le café avait un (très) mauvais goût jusqu’à récemment. Maintenant, il y a quelques bars qui prennent au sérieux le bon café. La seule vraie différence entre ici et Brooklyn est que le barista sera un bel Australien bilingue au lieu de l’habituel autochtone barbu de Williamsburg », explique-t-elle.

Ensuite, la photographe a remarqué que de plus en plus de Parisiens se laissaient pousser la barbe, signature du style hipster, et arborée par tous les Brooklynites : « Il y a un nombre croissant de Français barbus aujourd’hui, dont certains sont eux-mêmes baristas. Généralement, le pays est soigneux pour ce qui est de l’apparence personnelle — en France même les cuisiniers sont rasés de près et sans tatouages. Mais maintenant que Brooklyn est en vogue, les barbes sont à la mode », confie-t-elle.

Eugena Rossi Brooklynisation

Enfin, Eugena Ossi a constaté l’ouverture de restaurants à la fois bons et abordables : « Au choix entre les restaurants primés par le Michelin, les plats à emporter ou les chaînes de brasseries s’ajoute une alternative, des restaurants aux prix raisonnables qui servent de la bonne nourriture sans l’habituelle pompe-de-circonstance des restaurants français. Il s’avère aussi qu’ils attirent une clientèle hipster (allez savoir pourquoi), et qu’ils ressemblent beaucoup aux restaurants de Brooklyn ».

Le point positif avec toute cette « Brooklynisation », c’est qu’on n’a plus besoin de prendre l’avion pour vivre comme les Américains !

Inscrivez-vous!

* = Champ requis

Commentaires

  1. Madly by Zoxy

    C’est marrant cette histoire de Brooklynisation.

  2. Sophie

    Je suis d’accord avec votre article sur le fait que beaucoup de restaurants s’ouvrent dans un esprit Brooklyn, allez jeter un œil sur le site Merci Alfred où il montre comment ouvrir un resto hispter à Paris.
    Je pense qu’il s’agit juste d’une petite copie de Brooklyn, les français ont toujours adorés New-York et c’est un moyen de copier la dynamique de cette ville dans un pays où il ne fait pas bon vivre en ce moment…
    bonne semaine!!

    Sophie

Un avis ? Dites-nous tout !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.