Un club de lecture où les femmes lisent seins nus

club de lecture femmes seins nus new york

À New York, la lecture se fait topless. Cette pratique autorisée par la loi est à l’initiative d’un club de lecture très spécial, appelé The Outdoor Co-Ed Topless Pulp Fiction Appreciation Society.

« Brûler les soutifs, pas les livres », tel est le slogan de ce club peu commun. En effet, si ses membres ont toutes en commun l’amour des mots, elles aiment aussi s’afficher… seins nus, dans les parcs new-yorkais.

Si l’initiative ne date pas d’hier (The Outdoor Co-Ed Topless Pulp Fiction Appreciation Society a été fondé en 2011), on en parle aujourd’hui car, avec l’arrivée des beaux jours, les bibliophiles sont de plus en plus nombreux à sortir s’aérer l’esprit, et dans le même temps, la poitrine. L’objectif de ce club est simple, puisqu’il s’agit de rappeler aux New-Yorkaises que la loi les autorise à se promener torse nu dans les rues de la ville, et ce, au même titre que les hommes, depuis 1992. Alors, pourquoi ne pas en profiter ?

« Nous avons remarqué que si nous étions juste allongées topless, des gens viendraient nous embêter. Donc nous sommes dit : pourquoi on n’apporterait pas des livres ? Les gens oseraient moins nous aborder et nous aurions une excuse pour les ignorer », expliue l’une des membres de The Outdoor Co-Ed Topless Pulp Fiction Appreciation Society, lorsqu’on lui demande pourquoi avoir fondé un club de lecture s’il est essentiellement question de banaliser le topless féminin.

Ainsi sur son blog, The Outdoor Co-Ed Topless Pulp Fiction Appreciation Society n’hésite pas à faire sa promo : « Nous sommes un groupe d’amis, d’amis d’amis, d’amis d’amis d’amis et de parfaits inconnus, qui aiment les bons livres et les journées ensoleillées, et profiter de tout ça en même temps autant que la loi le permet. Heureusement, à New York, la loi permet le topless pour les hommes et les femmes ». Et à recruter : « Si vous êtes à New York, joignez-vous à nous ! Pour connaître le lieu et la date de notre prochain rendez-vous, écrivez-nous à toplesspulpfiction@gmail.com ou sur Twitter @toplesspulp. Et si vous habitez ailleurs et que vous souhaitez démarrer une branche de notre club, nous nous en félicitons. Laissez-nous juste un mot ». C’est noté.

Intéressées ? Alors prenez vos billets pour la Grosse Pomme, car en France, un club de ce type est interdit. En effet, s’afficher les seins à l’air, même avec le meilleur des polars, relèverait de l’exhibition sexuelle et serait passible d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende.

topless club book

club de lecture seins nus

club de lecture femmes new york

Inscrivez-vous!

* = Champ requis

Un avis ? Dites-nous tout !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.