Perrier : sa nouvelle pub sexiste fait polémique

perrier pub bad buzz

La nouvelle publicité Perrier « Slim Can » agite la Toile depuis sa sortie, tant elle est jugée sexiste et irrespectueuse envers les femmes… Explication !

La nouvelle campagne de pub pour la boisson Perrier fait actuellement le buzz. Plutôt du bad buzz. En effet, à peine sortie ce mardi 17 juin, elle a immédiatement suscité une polémique auprès des internautes, qui qualifient le spot de lourd, nul et surtout, sexiste. Baptisé « Une nouvelle forme de plaisir », il met en scène un groupe de femmes dans ce qui semble être une réunion Tupperware. Toutes parlent d’un objet mystérieux qu’elles adorent, surtout lorsqu’il est long et qu’elles peuvent se le partager. Bonjour les sous-entendus coquins et les doubles sens qui, au premier abord, nous font penser qu’elles décrivent un sex-toy. Et pourtant…

En réalité, cette publicité vise à présenter le nouveau format « slim can » de la canette d’eau gazeuse Perrier. Plus grande et plus longue. Ok soit. Mais fallait-il forcément aligner les clichés sexistes toutes les 5 secondes ?! Parce que là pour le coup, c’est franchement limite, et les femmes passent vraiment pour des hyènes en chaleur.

« Vous croyez que la taille, ça change le goût ? », « Nous à la gym, le coach vient toujours avec une grosse qu’on se partage à 4 ! », « Moi, grand ou petite, du moment que j’en ai une »… sérieusement, qui a écrit les répliques ?! Et sur Youtube, la vidéo s’accompagne d’un texte on ne peut plus douteux : « Quand on parle de plaisir, la taille compte toujours. Un groupe de femmes nous livre ses secrets pour atteindre le plaisir ultime ». Au secours.

Vivement interpellée sur Twitter, Perrier n’a cependant pas encore réagi à la polémique, qui enfle d’heure en heure.

Inscrivez-vous!

* = Champ requis

Un avis ? Dites-nous tout !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.