Jennifer Lopez : Booty, son nouveau clip hot !

jennifer lopez booty clip

Dans son nouveau clip « Booty », Jennifer Lopez se lance dans une démonstration de bootyshake des plus suggestives. Avec Iggy Azalea, les deux chanteuses se font assurément plus remarquer pour leurs fesses remuantes que pour les paroles de la chanson.

Comment ça vous n’avez pas encore entendu « Booty », la nouvelle chanson de Jennifer Lopez ?! Elle fait actuellement le buzz sur la Toile, mais pas forcément pour les bonnes raisons. En effet, si le titre promet de faire un carton, ce n’est pas parce qu’il s’agit d’un tube, mais bien parce que le clip affole la webosphère et attire les clics du monde entier.

Pourquoi ? Parce que Jennifer Lopez a compris que pour séduire son public, il faut mettre les formes. Au sens propre. Aussi, la chanteuse a invité Iggy Azalea à partager un duo où toutes deux se lancent dans un concours de bootyshake impressionnant.

Pendant quatre minutes, Jenny et Iggy remuent leurs fesses en rythme, histoire de bien exciter ces messieurs, et faire pâlir Mesdames de jalousie. Dans ce clip pas d’histoire, les fesses sont reines, on ne voit qu’elles, au point d’en oublier d’écouter la chanson qui s’intitule « Booty » (ndlr : traduisez « fesses »), et qui figure sur le huitième album de J-Lo sorti cet été.

Bref, les fans de bootyshakes s’en donneront à cœur joie. Ou pas. Si en quelques heures la vidéo a rapidement atteint le million de vues (et ça continue de grimper !), on commence toutefois à sérieusement se lasser de ces Jlo, Nicki Minaj et autres Miley Cyrus qui jouent avec leur (gros) popotin pour faire parler d’elles. C’est affligeant et carrément dégradant. Le problème, c’est qu’elles ne sont pas prêtes d’arrêter de remuer leurs fessiers, pour la simple et bonne raison que le public adore ça.

Inscrivez-vous!

* = Champ requis

Un avis ? Dites-nous tout !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.