Pretty Wasted : le shooting mode qui choque !

pretty wasted mannequins

« Pretty Wasted » est une série de photos qui met en scène des femmes ivres et inconscientes dans la rue ? C’est le dernier shooting mode qui fait débat sur la toile et sur papier glacé. On vous explique tout.

C’est le magazine américain Interview qui a édité cette série de photos controversées dans son numéro d’octobre. Dirigé par le photographe Fabien Baron, le shooting a été publié sous le nom « Pretty Wasted », comprenez plus crûment « Totalement Déchirées ». Le pitch, des filles très (trop ?) peu vêtues, bourrées et inconscientes, qui se retrouvent étalées par terre, entre cadavres de bouteilles et sacs-poubelles.

Accusé de glamouriser ces filles en détresse et de sexualiser leurs corps inertes, ce shooting a fait couler beaucoup d’encre. Qualifiée de « dérangeante » et « complètement attardée », cette série de photos est selon Marcia Dawkins, professeure en communication, « une mise en scène malheureuse qui tente de rendre sexy des femmes ivres ou droguées. (…) Ces photos ne font pas que taire leur voix et leur conscience, elles leur retirent également toute responsabilité de consentir ou non à ce qui pourrait suivre. »

pretty wasted mannequins bourrées

Ce shooting n’est pas le premier à choquer l’opinion. Cet été, un photographe de mode indien, Raj Shetye, mettait en scène un viol collectif qui avait réellement eu lieu dans un bus de New Delhi. En janvier dernier, le site russe Buro247 mettait en ligne une photo d’une de ses journalistes assise sur une chaise personnifiée par une jeune mannequin noire. Une mise en scène pour le moins choquante qui à susciter de vives réactions.

Une bien mauvaise initiative lorsqu’on se doute que le but ici est de faire parler de soi. Comme on les dénombre un peu plus nombreux chaque jour dans le monde de la mode (Mango, Zara, Urban Outfitters), les bad buzz sont très recherchés par les marques, peu importe les répercussions !

Faire l’apologie du vulgaire, de l’illégal et du politiquement incorrect serait-elle l’ultime arme des acteurs de la mode pour faire vendre ?

Pretty Wasted

Inscrivez-vous!

* = Champ requis