Sade : une expo pas sage au Musée d’Orsay

expo sade musee d'orsay vidéo

Le teaser choc de l’expo « Sade, attaquer le soleil » au Musée d’Orsay fait le buzz. Des corps nus, entrelacés, qui se touchent, se mordent et s’agrippent les uns aux autres, bref, une partouze. Regardez cette vidéo à la fois percutante et intrigante.

Pour coller au thème de l’expo « Sade, attaquer le soleil » qui a été inaugurée hier au Musée d’Orsay, c’est donc une multitude de corps mis en scène, hommes et femmes, qui se découvrent par le toucher et le goût en se caressant, se mordant et se griffant. Filmée au départ en gros-plan sur les corps, la caméra se déplace et prend plus d’amplitude pour finir sur un cadre large grâce auquel on peut apercevoir les corps formant un mot : SADE.

Le Musée d’Orsay consacre sa grande exposition à un artiste dont les pratiques un peu « olé-olé » ont marqué les esprits. Une vision avant-gardiste de la sexualité à une époque encore timide qui inspira néanmoins de grands peintres, de Delacroix à Cézanne. On aime le naturel de ce teaser. Beaux par leur simplicité, ces corps se découvrent aux yeux de tous sans jamais pencher vers le vulgaire. Une vidéo artistique, travaillée et bien pensée !

Fervent adepte du libertinage c’est de son nom que le mot sadisme provient. Ses mœurs légères restèrent longtemps tabou. C’est en 1781, dans une lettre confession à l’attention de sa femme, qu’il avouera son penchant pour le libertinage en se défendant d’avoir jamais voulu blesser quiconque.

Pour illustrer les récits de l’auteur, des œuvres de Goya, Rodin, Picasso et bien d’autres seront présentées. Le musée nous prévient, certaines œuvres peuvent choquer la sensibilité des visiteurs.

À voir seule ou accompagnée !

Exposition « Sade, attaquer le soleil » au Musée d’Orsay
Du 14 octobre 2014 au 25 janvier 2015
Horaires : du mardi au dimanche de 9h30 à 18h et une nocturne le jeudi jusqu’à 21h45
Tarif : 11€00, réduit 8€50
Plus d’infos sur musee-orsay.fr

Inscrivez-vous!

* = Champ requis

Un avis ? Dites-nous tout !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.