Interview : 10 choses à savoir sur Yseult

Yseult

Si elle n’a pas gagné la dixième édition de Nouvelle Star, Yseult n’en reste pas moins la grande gagnante de ce début d’année. Son premier album éponyme sorti le 05 janvier dernier est un véritable succès et nous avons eu la chance de rencontrer cette jeune artiste pétillante.

Tout de noir vêtue, Yseult, 20 ans et son grand sourire, nous ferait presque oublier le temps qu’il fait dehors. Et surtout, elle nous redonne foi en la chanson française qu’elle mélange habilement de rythmes pétillants.

1. Un caractère bien trempé : lorsqu’on lui demande de se présenter en une phrase, elle nous dit qu’elle est sincère et spontanée. Deux adjectifs qui pourraient aussi très bien décrire sa musique lorsque l’on écoute son premier album éponyme.

2. Un parcours à 100 à l’heure : elle a débuté chez My Major Company où elle a été choriste. Elle qui ne voulait pas se faire connaître grâce à un télé-crochet s’inscrira finalement aux auditions de la Nouvelle Star, poussée par ses proches. Elle passera brillamment les primes, avec Roar de Katy Perry, One Day d’Asaf Avidan et jusqu’en finale où elle interprètera notamment Wasting my young years de London Grammar et Je suis malade de Serge Lama.

3. Un mal pour un bien : mais peu importe, peu après la fin de l’émission, Yseult se lance dans la réalisation d’un album avec Emmanuel Da Silva et Fred Fortuny, un trio qui avance sur la même longueur et produit l’album en deux semaines. Un album court qui mélange les rythmes électro, Africains, un concentré de spontanéité qui bouge. Ses inspirations viennent de ses origines camerounaises mais aussi d’artistes qu’elle écoute souvent, du rap de Joke et Lacrim à Benjamin Biolay, Léo Ferré ou Barbara.

4. Un style ultra cool : côté mode, elle ne se prend pas la tête. Le jour de l’interview, c’est une paire de Nike, une robe Zara et une veste Paris Nous Aime. Les marques qu’elle apprécie pour leurs collections « grandes tailles », H&M qui a fait beaucoup d’efforts pour les grandes tailles à Rick Owens et Madoki, une marque aux imprimés arty colorés hyper sympa.

5. A propos des diktats de mode : elle sait que des kilos en trop peuvent être mauvais pour la santé mais se refuse à écouter les stigmates qui poussent à s’amaigrir sans cesse pour ressembler aux mannequins qui posent dans les magazines.

6. Son point de vue sur la mode : « faut oser des trucs, je pars du principe qu’il faut pas se cacher, faut mettre des trucs un peu cools, faut pas être dans les normes, ça dérange les gens, faut s’en foutre un peu, faut savoir penser comme ça des fois. »

7. Et côté make-up : pour le maquillage, Yseult est intransigeante ! Bouche, teint et sourcils rien de plus. Ses rituels beauté sont fait de savon noir à l’aloe vera et de démaquillage. Le rouge à lèvres noir est pour elle aussi beau sur une peau noire qu’un rouge à lèvres rouge sur une peau blanche.

8. Une passion dévorante : son top 3 des meilleurs plats, le bento, le fish and chips et le hamburger. Les adresses qu’elle nous recommande, le IT pour les pâtes aux truffes et le tiramisu au caramel et Neobento dans le haut marais.

9. Et si : la musique n’avait pas marché, Yseult aurait fait des études d’art contemporain et de psychologie à la Sorbonne qui l’avait accepté avant qu’elle se lance dans l’aventure Nouvelle Star.

10. De l’actu : Yseult sera sur scène aux côtés de Selah Sue et Josef Salvat pour un showcase privé à La Roche sur Yon le 5 février. Le mot de la fin, filez écouter son album Yseult qui vaut vraiment le coup !

Album disponible à la vente sur Itunes et en écoute sur Spotify.

Inscrivez-vous à la newsletter

 

Inscrivez-vous!

* = Champ requis

Un avis ? Dites-nous tout !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.