Joffrey Verbruggen : un humour qui décoiffe

joffrey verbruggen

Joffrey Verbruggen débarque à Paris avec un one man show humoristique à la fois incisif et irrésistible. Un humour cash et hilarant, qui ne prend pas de gants et n’épargne ni belges ni français!

« Pour vivre ma liberté », nous confie Joffrey Verbruggen au début de son spectacle lorsqu’il évoque son désir de partir à Paris. Et c’est exactement ce que le spectacle est : un vent de liberté et d’insolence qui ébouriffe et nous transporte le temps d’une heure. Le jeune belge n’est pas surnommé « l’enfant terrible » pour rien car son humour est effectivement terrible, dans le meilleur sens du terme.

Tout au long du show, Joffrey Verbruggen nous retrace son parcours plein d’espoir pour atteindre gloire et succès. Pour cela, il délaisse le bistrot belge où il a grandi et sa professeure de théâtre aigrie pour foncer sur Paris où bon nombre de situations cocasses l’attendent. Et ce sans parler des parisiens sous toutes leurs formes les plus clichés et éclatantes de vérité.

L’artiste incarne donc une variété de personnages déjantés et arrive réellement à nous plonger dans son univers, fort de ses mimiques et jeux de voix. Maman populaire, gérant de café, bobo babacool, coiffeur branchouille… il n’y a aucune facette qu’il ne puisse endosser et on adore le voir se transformer en caractères toujours plus délurés.

Avec Joffrey Verbruggen, le ton est direct, l’humour osé et brut de décoffrage. Parfois limite, et soyons franches: ça fait du bien ! Un spectacle sans langue de bois qui a déjà conquis ses premiers spectateurs, à découvrir d’urgence au Théâtre du Petit Gymnase jusqu’au samedi 2 janvier 2016. C’est le moment idéal pour se programmer une soirée fous rires entre copines !

Inscrivez-vous à la newsletter

 

Inscrivez-vous!

* = Champ requis

Un avis ? Dites-nous tout !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.