Féminisme : s’afficher seins nus, un acte militant?

feminisme montrer nue

Les seins défilent dans la rue comme sur la toile et la nudité devient une arme féministe moderne. Poser nue, une nouvelle façon de militer ou un renforcement des diktats?

Elles ont fait le buzz au printemps dernier avec leurs sulfureux selfies dénudés. Kim Kardashian et Emily Ratajkowski, reines des réseaux sociaux controversées et célèbres pour leur sexualité affirmée, ont contre-attaqué la critique en se revendiquant féministes et libres de disposer de leur corps comme elles le souhaitent. Libres donc de l’afficher et de poser en tenue d’Eve sexy sur la toile à leur guise, qu’importe l’avis des haters et leur initiative fut soutenue par de nombreuses stars. Mais elle a aussi généré beaucoup de débats et de polémique.

De plus en plus, le corps féminin se dévoile sur la toile comme dans la rue pour protester contre les diktats comme pour des revendications plus politiques. On se souvient notamment des Femen dont les seins nus criblés de messages ont fait le tour du monde ou de la contre-attaque des femmes turques face à l’interdiction ridicule de rire fort. L’idée? Prendre possession de son corps, l’affirmer et l’exposer pour provoquer le patriarcat car non, le corps féminin n’est ni sale ni honteux.

D’autres l’utilisent à des fins plus artistiques comme dans la dernière édition du Calendrier Pirelli ou le All Women Projet, où la diversité et l’authenticité de corps nus viennent renforcer un message Body Positive et de pouvoir au féminin. C’est alors ici plus un hommage à notre beauté originelle et une façon de casser les tabous. De même que de plus en plus de femmes se battent pour désexualiser l’allaitement et réclament le droit d’allaiter en public sans jugement, voire de l’afficher sur les réseaux sociaux.

A l’inverse, certaines célébrités comme Kim Kardashian utilisent la nudité pour affirmer leur sexualité, leur confiance en elle et leurs courbes. Une autre façon de dire « je dispose de mon corps, j’en suis fière et je me sens désirable ». Quels que soient les objectifs derrière, poser nue ne fait pas l’unanimité. Puisque le corps de la femme est depuis des siècles sans cesse soumis aux diktats, le dévoiler constamment ne renforce-t-il pas son objectification? Le débat perdure entre détourner les diktats pour se réapproprier notre corps ou s’y soumette indirectement en passant par ce mode de protestation.

Et si certaines revendiquent des droits de la femme ou de la diversité à travers leur nudité, on reproche à d’autres une simple tendance exhibitionniste et une course aux « Like » sur les réseaux sociaux. Mais au final, quel que soit le motif, chaque femme a le droit de se sentir belle et fière de son corps. De même qu’elle a le droit de l’afficher, le revendiquer et le mettre en valeur comme l’ont fait des milliers de femmes en posant pendant des siècles pour des peintres célèbres. Donc poser nue, un acte féministe militant? Pas forcément, mais le critiquer comme critiquer le corps ou la sexualité de celle qui s’expose est en revanche clairement antiféministe.

Inscrivez-vous à la newsletter

Inscrivez-vous!

* = Champ requis

Commentaires

  1. Maud Cambronne

    C’est une façon de dire (restons poli) aux culs-bénits et autres voilées, à ces gens qui ne peuvent voir un corps tel que la nature l’a fait sans devenir hystériques.

    Et puis, vu la pudibonderie ambiante, on est sûr que tout le monde va en parler. Or quand on manifeste, c’est bien pour avoir une visibilité.

Un avis ? Dites-nous tout !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.