Nivea : cette pub jugée raciste a été retirée

Nivea racism

Nivea a déchainé la toile avec sa pub polémique jugée raciste. Une campagne « White is Purity » qui fait encore grand bruit et relance le débat des discriminations dans le marketing.

Nivea ne s’attendait sans doute pas à autant de buzz avec sa dernière campagne « White is purity » mais pas dans le bon sens. Littéralement « Le blanc est pureté », ce slogan était arboré par la marque sur les réseaux sociaux pour son dernier déodorant et n’a clairement pas fait l’unanimité. Jugée raciste ou à l’inverse encensée par des groupes d’extrême droite, la pub a très vite déclenché un tollé sur la toile.

Nivea white is purity

Tout a démarré avec la diffusion de la dernière campagne Nivea pour son ultime déodorant invisible et sans traces, avec une femme de dos portant un peignoir blanc. Postée sur le compte Facebook qui compte plus de 19 millions d’abonnés, elle affichait le fameux slogan tout en étant destinée aux clients du Moyen-Orient. Autant dire que le jeu de mots au goût douteux n’a pas été bien accueilli.

Alors que l’ensemble de la toile s’indignait, les adeptes Américains de la suprématie blanche ont eux sauté sur l’occasion pour relayer et encenser l’info. Très vite, la marque a retiré la pub et présenté des excuses officielles, invoquant des apparences trompeuses et un malentendu sur ses intentions: « Nous sommes profondément désolés envers toute personne choquée par ce post. Après avoir compris que ce post était trompeur, nous l’avons immédiatement retiré. La diversité et l’égalité sont des valeurs fondamentales de Nivea ». Un bad buzz qui laissera quand-même des traces un moment et devrait inciter les marques à réfléchir davantage à l’impact de leurs messages.

Inscrivez-vous!

* = Champ requis

Un avis ? Dites-nous tout !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*